AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue, lisez attentivement le reglement, faîtes-votre fiche de présentation et amusez-vous dans ce forum!! Des problèmes? prévenez l'admin (moi) par MP

Partagez
 

 Une simple journée.

Aller en bas 
AuteurMessage
Riminou
♣chat domestique♣
♣chat domestique♣
Riminou

Messages : 53
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 23
Localisation : Dehors en train de combattre - Mwahahaha !

feuille perso de votre chat
relations:
description de ton chat:
apprentis/mentor:

Une simple journée. Empty
MessageSujet: Une simple journée.   Une simple journée. Icon_minitimeDim 24 Oct - 14:23

Ce matin, Riminou, jeune chat domestique, se réveilla normalement, accompagné d'une douce musique sortant d'une boîte métallique que les bipèdes démarrent en début de journée, du moins, c'est comme cela que se faisait le réveille chez le félin. Son panier douillet qui l'avait emporté dans le pays des rêves était couvert de poils. Riminou se leva d'un bond, puis s'étira les pattes arrières, puis celle du devant. Et ensuite du bout de la queue jusqu'au bout de la patte avant droite. C'était comme ça chaque matin ! Un bon réveil, au chaud dans la petite maison que possédait ces maîtres. Et comme d'habitude, Riminou avait le droit à une petite caresse de ses maîtres, ou une grattouille sous le menton.
Le jeune chat débordait d'énergie, et, pour s'assurer de ne manquer de rien, il mangeait ses croquettes spéciales pour les jeunes chats (voir chatons). Malgré ce goût inexistant, ce remède aidait fortement Riminou en hiver. Ensuite, Riminou se blottit sur le canapé, car chaque matin, c'était l'endroit où il y avait le plus de câlins, étant donner que la boîte à image était devant.
De très jeunes bipèdes vivaient ici, accompagné de plus grand bipèdes. Ce devait être les parents des méchant bipèdes ! Pourquoi méchant ? Riminou pensait cela car les jeunes bipèdes n'avait pas la notions des câlins, et bien souvent ... ce fut les poils de Riminou qui héritèrent des soi disant câlins. Et ces poils se retrouvaient souvent par terre. Riminou n'était pas du genre à donner des coup de griffes, ça non ! Il était très calme et très aimable. Il ne leur donna des coups de griffes que trop rarement.
Après la séance de câlins, Riminou va habituellement respirer l'air frais de dehors. Ses coussinets étaient parfois dérangés par des petits cailloux qui s'y glissaient lors de ses excursions. Riminou mourrait d'envie de savoir ce qu'il y avait derrière la clôture ! Il y grimpait souvent pour admier les arbres, si la chance lui souriait, il avait un avant goût de la vie qui l'y attendait : de magnifique souris traversaient au pas de course devant chez le félin. Mais, cette fois, Riminou eut la peur de sa vie ! En effet, un chaton qui s'entraînait non loin de chez Riminou le prit pour un ennemi et manqua de peu son pauvre flanc. Depuis ce jour, le jeune chat faisait attention de ne par se faire entaillé le museau à coup de griffe. Mais le mystère demeurant était le suivant : Pourquoi le chaton avait-il attaqué Riminou, un simple chat domestique ? Évidemment, il ne savait rien de ce qui ce passait dans la forêt, et entre autre, pourquoi le félin l'avait attaqué.
Mais cette fois, il comptait bien s'aventurer hors de son jardin, histoire de jeté un bref coup d'œil. Malheureusement, paralysé par la peur de se faire blessé, Riminou n'y a mis les pattes très rarement. Mais aujourd'hui, Riminou avait surpassé sa peur et avait pénétrer dans le territoire de l'autre côté de la clôture. Ses pattes tremblaient et sa respiration s'accélérait, quand soudain un buisson bougea. Ce fût la goutte d'eau faisait déborder le vase. Riminou sauta par dessus la clôture et rentra sa blottir dans son panier. Pauvre chat ! Il avait eu une peur bleue, et ses maître l'ayant remarqué, le couvrirent de câlins.
Bien sûr, la vie de chat domestique avait de bon côtés .... et des mauvais ! Par exemple, lorsque les bipèdes reviennent du boucher avec une belle pièce de gigot d'agneau ou encore de rôti de bœuf, et bien, ils n'en donnaient presque jamais au pauvre chat, miaulant comme un beau diable. Bien entendu, les côtés positifs étaient des meilleurs ! Des fois, les voisins viennent chez les maîtres de Riminou ... et apportent leurs chats, et qui y'a t-il dedans ? De belles femelles ! De quoi attisé l'envie du jeune félin !
Voilà que midi approchait, et Riminou avait faim, et en sentant la bonne odeur du magret de canard, il se mit à saliver. Mais comme d'habitude, il devait se contenté de ses croquettes amers ... Malgré cela, les jeunes enfants en donnaient des fois à Riminou en cachette ! Ce qui ne lui déplaisait pas. Après le repas, place à la digestion. Le félin faisait toujours une sieste, avant d'aller se balader devant chez lui, ou dans le jardin des voisins-bipèdes. Il pouvait y regardé "peinard" de belles chattes, mais aussi faire ses besoins ! Évidemment, il le faisait chez les voisins, car dans son jardin, sa maîtresse risquait de ne pas l'apprécier !
Une fois la lune présente, c'était le moment du repas du soir, et beaucoup de fois il y avait de la délicieuse nourriture, car ce ne sont pas les rendez-vous familiale et fêtes qui manquaient dans cette maison ! Riminou, lui par contre, avait des fois de la pâté, qui avait meilleur goût que les croquettes, et un liquide blanc extrêmement bon ! Ces soirées là, Riminou était de bonne humeur et réagissait très bien fasse au "caresses" des jeunes bipèdes. Des fois l jeune félin montait les escaliers pour aller dormir sur les lits des jeunes bipèdes, mais ce qu'il préférait le plus, c'était les coussins ! Et oui, de bon endroits pour dormir, bien douillet et bien au calme.
Ensuite, quand venait l'heure des en revoir et des petits câlins d'en revoir arrivait, cela prédisait que les jeunes bipèdes devaient aller dormir, comme les grands d'ailleurs ! Et c'est ce moment là que préférait Riminou. Bien sûr, le salon et la cuisine était tout à lui, il pouvait faire tout ce qu'il voulait, mais sans trop, ni sans plus. Mais ce qui se passait le plus souvent, c'était que Riminou aille se coucher sans faire de bêtises. Là, il retournait au pays des rêves et voyait quelque fois des félins gambadant dans des pleines, et la sensation d'avoir manger des souris et des lapins. Cette vie là, Riminou se demandait s'il allait y avoir droit !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Une simple journée.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée en Afrique
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» 2.08 - Une Longue Journée
» Une journée éprouvante [PV Eden]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC-new war :: terre neutre :: la ville des bipèdes-
Sauter vers: